Passer de PC à Mac : ma transformation numérique à moi, épisode 2 !

Crédit photo : Quentin Meulepas | Flickr

Partager cet article

Après un premier billet d'introduction, nous voici concrètement maintenant dans mes aventures du passage de PC vers Mac, ma transformation digitale à moi. Et ce n'est pas simple !

Quelle belle machine

La machine est là. Voilà plusieurs jours que je l'attendais avec un peu d'anxiété.
J'ai bénéficié d'une expérimentation CYOD proposée par C2S: le collaborateur peut choisir la machine qu'il veut en ajoutant un peu d'argent de sa poche. J'ai choisi un MacBook Pro 15". Je voulais un grand écran et il me fallait la puissance d'un Core I7. Le choix s'imposait donc. Laurent me conseille d'y ajouter une souris Magic Mouse, ce que je fais.
Mon premier geste est de prendre une photo et de la twitter (on ne se refait pas :-).

Puis c'est le déballage : la machine est très belle. Très fine, très légère, un très large touchpad et un clavier qui semble agréable.
Mon premier geste est de cacher la machine dans une coque de protection noire et d'y coller un écran du Spot. Du coup… on ne dirait plus un Mac et plusieurs personnes me demandent même si je suis passé sur HP :-) En fait je dois reconnaître que j'ai été parfois gêné en réunion par les gens qui s'affichaient un peu trop comme Mac addict avec cette pomme lumineuse au milieu de leur écran. Je ne veux pas en faire partie.

Allumage de la machine : l'écran est magnifique, d'une luminosité et d'une clarté étonnantes. À la place mon écran externe fait pâle figure. Le démarrage est instantané, on se croirait sur une tablette !
Détail amusant, la petite LED sur le câble du chargeur qui passe de rouge à vert pour indiquer quand l'ordinateur est chargé sans avoir besoin de le mettre sous tension. Bon par contre c'est MacOS qui se lance au démarrage, le défi commence maintenant.

Retrouver ses repères…

Après quelques écrans d'introduction (langue, fuseaux horaires, réseau…) et la saisie de 3 comptes différents : Apple Store, iCloud et compte utilisateur, me voici face au bureau MacOS.

La première chose que je fais est d'installer Office 2016 histoire de retrouver mes repères. L'opération se fait facilement. La configuration de mon compte Office 365 se passe sans encombre et me voilà sous Outlook. Je retrouve un peu mes repères en même temps que l'accès à Outlook et à ma messagerie.

Office 2016 pour Mac

One Note est également important pour moi mais avant il faut récupérer tous mes documents et mes blocs notes du PC. Une copie de mon disque PC (environ 300 Go quand même) s'impose. Le Mac n'a pas de câble réseau. Je commence la copie en WiFi en partageant le disque de mon PC mais je trouve ça long. Je décide de passer en Ethernet directement entre le PC et le Mac pour aller à 100Gb/s. Il faut un câble spécial pour connecter le Mac en Ethernet et je perds un peu de temps à faire la config (IP fixe, connexion…) côté PC puis côté Mac (c'est nouveau pour moi). Enfin la copie se lance, il me faudra une bonne soirée pour en venir à bout.

Je retrouve enfin tous mes documents. Les documents Word, Excel, PowerPoint et PDF s'ouvrent sans difficulté. J'essaye d'ouvrir mes blocs-notes One Note et… ça ne marche pas. Sur Office 2016 Mac, on ne peut pas ouvrir de bloc-notes Windows, il faut passer par le cloud. Grrrr ! Bon je synchronise donc mes blocs-notes dans One Drive Entreprise et, après un temps de synchronisation qui me semble long (parce qu'il n'y a pas d'avancement !) je retrouve enfin mes blocs-notes One Note. Tous les raccourcis clavier ont changé : comment faire des puces ? Comment mettre des marques ?… mais je m'y retrouve à peu près dans la navigation de mes blocs-notes, pages et sections.

… ou perdre ses repères

Côté Outlook, par contre je déchante un peu. Deux fonctionnalités majeures pour moi manquent à l'appel de la version Mac : les tâches et les flux RSS.

La gestion des tâches

Outlook était jusqu'à présent le centre névralgique pour gérer mon activité quotidienne. La fonctionnalité est toujours présente sur Mac mais hélas elle est loin de me donner satisfaction. Premier problème : le volet qui affichait en permanence les tâches à réaliser dans Outlook n'existe pas dans Office 2016 Mac. J'essai de jouer avec la vue « tâches » mais aucune vue ne me satisfait et cela force à repasser régulièrement sur la vue « tâches » alors que mon objectif est d'avoir en permanence sous les yeux ma TO DO list. Deuxième problème, Outlook PC propose simplement de marquer un mail en tant que tâche. Cela permet de gérer ses mails à traiter comme des actions dans sa TO DO. C'était pratique mais ce n'est pas le cas dans Outlook Mac. Un flag apparaît bien dans la boîte de réception mais il n'est visible qu'à cet endroit là. Pas très utile.

La gestion des flux RSS

Cette fonctionnalité est également très importante pour moi. Une de mes activités consiste à faire de la veille et comme je l'expliquais dans un de mes précédents articles de blog (voir ici), j'utilise Outlook pour recevoir les mises à jour des sites sur lequel je fais de la veille sous forme de flux RSS. Ainsi, les messages et les flux se mélangent au même endroit ce qui en facilitait le traitement. Sur Outlook Mac, la fonctionnalité RSS… n'existe pas. Mes dossiers et flux RSS ont bien été migrés mais ils ne se mettent simplement pas à jour. En expertisant je constate qu'ils se mettent à jour sur le serveur Office 365 mais que le client Outlook Mac n'implémente pas cette fonctionnalité. Oooch.

Clavier et Touchpad

Au bout d'une journée intensive sur le clavier et le touchpad du Mac, je souffre également un peu.
Les touches du clavier ne sont pas au même endroit que sur PC, certaines sont mystérieuses pour moi (où sont le symbole €, les accolades, les crochets, le backslash ?) et les raccourcis claviers sont entièrement à réapprendre (faire une capture d'écran, créer un nouveau dossier, aller au début de la ligne, supprimer un caractère…). Je perds un temps considérable à chaque fois à chercher de l'aide sur Internet pour un simple raccourci qui doit me faire gagner du temps. Je me force aussi à utiliser le touchpad (pour vivre pleinement l'expérience !) et c'est compliqué. J'ai toujours eu besoin d'une souris sur PC et je n'arrive pas à être efficace avec le touchpad. En plus il n'y a pas de bouton et il faut comprendre l'utilisation subtile de 1 doigt, 2 doigts (bouton droit) ou même 3 doigts sur le touchpad. Je dois dire que je m'y perds complètement et mon efficacité s'en ressent.

Il faut se réinventer

Bref, mes premiers jours sont très difficiles, je n'arrive plus à gérer mes tâches, mon efficacité au clavier et à la souris sont catastrophiques et mes outils de base n'existent plus. Je suis très désorienté. Quand quelqu'un me demande comment se passe ma migration vers Mac je réponds poliment que "la machine est magnifique mais qu'il faut que je retrouve mes repères" mais en fait je nage…

Learning Curve, courbe d'apprentissage

Je suis optimiste car dans tout changement il y a nécessairement une période d'apprentissage et je me dis que je suis dans le creux de la courbe… au point [1] sur la courbe ci-dessus.

Suivez-moi dans l'ascension à venir !

Article publié le 13 septembre 2016 dans la catégorie Digitalisation

Partager cet article
Lionel Laské

Lionel Laské

Directeur Innovation
Responsable du Spot Bouygues

Vous souhaitez en savoir plus sur notre offre de transformation digitale et nos références clients, contactez-nous